ON EN PARLE DANS LES JOURNAUX….

L’INAUGURATION DE L’EXPOSITION PERMANENTE « ROBERT MARCHAND »

AU GYMNASE OSTERMEYER  DE MITRY-MORY

 

Si l’idée de créer, dans la ville,  un espace dédié à Robert était retenue, l’aboutissement du projet n’était pas chose facile. Avec l’aide de la municipalité, de François Cabana, metteur en scène d’exposition pour la conception et de Franck Lagaroge   pour la réalisation,  l’exposition voit le jour le jeudi 8 septembre !  Charlotte Blandiot – Faride maire de Mitry-Mory, Bernard Leroy co-président de l’USJM, les Cyclos Mitryens bien sûr et tous les amis et sympathisants sont venus au rendez-vous. Robert exhibe fièrement son tout dernier maillot , celui de « champion du monde » gagné à Albi le 26 août dernier lors du Gran Fondo organisé par l’Union Cycliste Internationale.

 

Après les discours de Madame Le Maire, d’Alain Gautheron, président du club des « Cyclos Mitryens » et les remerciements de la vedette du jour, le moment tant attendu arrive et la vitrine se dévoile à nous.

 

 

Stupeur, émotion, admiration ! L’expression de toute une vie sportive intense est suggérée, mise en valeur par des jeux de glace et de lumières.

 Les coupures de journaux jonchent le sol … le voyage commence.

Dans le hall, une originale « galerie des maillots »  ou comment présenter des équipements colorés sous forme de tableaux…

C’est ensuite autour du verre de l’amitié que nous nous retrouvons et les conversations vont bon train. Plus tard, la salle se vide.

Alors, un homme est resté seul, face à la vitrine, silencieux, en tête à tête avec ses souvenirs.

  

«Tu viens Robert ? »


 

« La ch’ti bike tour » Echos de rando : quelques extraits…

 

« Nous l'avions tous et toutes notée sur notre agenda cette fameuse rando « flandrieste » qui nous tenait tant à cœur, les 26 et 27 Août 2017 direction Englos lieu de notre rendez vous … »

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés le groupe de 10 : Edin et son épouse Dorothée, Ivan et son épouse Catherine (officiellement notre reporter), Richard, Kevin ,Michel, Karim, Patrick et votre rédacteur : Lionel dit Yofdj

Comment va t elle se passer ? c'est sur cette question que vers 10h30 nous décidons d'aller nous coucher car demain Patrick  notre capitaine de route a annoncé la couleur: « petit dej à 6h45 car je veux voir mon copain Cyril  Saugrain et il part à 7h30 donc réveil pour 6h00…. »

N'ayant pu pour raisons diverses avoir des invitations pour entrer les véhicules dans le parc , Patrick nous a fait un grand numéro présentant au personnel qui autorisait les véhicules à pénétrer dans le parc la photo de notre cher Robert au personnel qui ne connaissait point le bonhomme , mais la persuasion de Pat en tapant au moins dix fois l'épaule de ce brave homme lui mettant du Robert par ci et Robert par là , à bout le brave homme nous a fait rentrer nos cinq véhicules et la fierté de l'ami Patrick je ne vous dis pas . La journée commençait fort …

8 Heures nous sommes sur la ligne de départ  détendus mais concentrés tout de même Au programme Dorothée et Catherine pour les 55 kms accompagnées par Yvan (bien joué Yvan!) et les autres pour les 122kms à travers les monts des Flandres . La rando se passe bien , bien que s'avérant dure voir très dure ( chacun appréciera à sa mesure ) pour les 70 premiers kms .Le mont Kemmel , belle côte 12 % en pavés...Le mont noir  tout en montée et pour finir Ste Marie Cappel où,  perso les 16 % sur les trois ou quatre cent derniers mètres me sont à l'heure où je fais ce compte rendu encore  dans les jambes .

Après avoir retrouvé Patrick et Kevin , Richard et moi même formons un petit groupe bien sympa roulant sur les routes du Nord via les Flandres . Un loupé de flèche rouge nous envoie même faire un petit tour en Belgique et au final nous en sommes quittes pour faire une douzaine de kms …soit au final 134/135 kms . Belle sortie vous dis je !... »

 

Et pour continuer, le commentaire de Dorothée et d’Edin :
Nous étions prêts pour affronter la route des Monts à travers la France et la Belgique. Il y en avait pour tous les goûts 52 ou 125 kms mais des secteurs pavés pour tous !!! Comme dirait Cyril Saugrain «C'est le charme du Nord ».Quel que soit le parcours choisi, balade plus qu'agréable sur les petites routes traversant les champs à la rencontre des fermes. Le tout bien évidemment sous le soleil du Nord ( qui aurait osé l'imaginer).
Après l'effort plus que du réconfort : possibilité de se faire masser, de se désaltérer avec une ou plusieurs bonnes  bières et se rassasier bien que nous n'étions pas trop affamés car les ravitos étaient nombreux et copieux.
Retour à l'hôtel pour une récupération à la piscine comme les pros.


Un grand merci à l'organisateur de cette manifestation qui nous a permis de passer un agréable moment tous ensemble.

 

 


ALBI 2017 - Championnats du Monde Gran Fondo UCI 

 

Robert Marchand, Champion du Monde des plus de 105 ans.


 

L’ARDECHOISE 2017

« Que la montagne est belle ! »

 

Après Lyon, avec  les premières collines et les vignes,  Robert repart quelques années en arrière…La route, il ne l’a pas oubliée, il l’a faite tant de fois…   Il se revoit, au volant de sa camionnette,  partant faire le plein de vins ardéchois qui seraient appréciés à Mitry-Mory.

Aujourd’hui, à 105 ans, il est toujours du voyage mais pour d’autres raisons : figure emblématique du 1er rassemblement cyclo d’Europe sur routes de montagne, il va participer à l’animation de la 26e édition qui ne compte pas moins de 15796  participants. Il est, bien sûr, entouré par un groupe de « Cyclos Mitryens ».

L’installation au camping « Les Roches » se fait toujours avec plaisir. Sur place : vue imprenable sur la montagne, détente, échanges autour d’un verre, repas précompétitif et  piscine  rafraîchissante pour ceux ou celles qui le souhaitent. 

Parmi nous, depuis plusieurs années, il y a Joseph Rouault dit « Jo », président du club cyclisme de Villeparisis. Tout récemment, Il a participé à l’initiative du mouvement « Mon vélo est une vie. Partageons la route » : appel à la bienveillance et au respect mutuel entre tous les usagers sur la route.

Arrive ensuite le moment où les projets doivent devenir réalité. C’est alors que les cyclos s’arment de courage,   grimpent les cols, affrontent… des dénivelés sur des circuits  à la carte : l’Ardèche verte, le Doux, les sucs, la Volcanique : 90 … 180… 230 km sur une journée ou  sur plusieurs jours. Pour certains, le temps va s’arrêter, pour d’autres, il sera pris en compte mais pour tous, les fascinants paysages resteront en mémoire, ainsi que la canicule… ou le vent de face !

Les bruyères et les genêts n’ont pas manqué le rendez-vous et au pied du mont Mézenc, les marmottes chuchotaient au passage des cyclos. Au hasard des chemins, des rencontres…notamment avec un couple tout droit venu de l’état du Wyoming aux Etats-Unis. L’Ardèche s’efface alors, nous nous retrouvons à Cheyenne, rêvant de grands espaces et de rodéos.

 

Nous avons fait de beaux  voyages !

Cliquer ici pour le reportage photos


Samedi 10 juin 2017

Il est où l’bonheur…il est où ?

Nous avons dû le croiser, quelque part entre la Seine et Marne et l’Oise. Le soleil brillait , les vélos étaient vaillants et les circuits à la carte .Fidèle capitaine de route, Serge a mené à bon port sa troupe  à allure « Audax » sur 100 km.  Quelques-uns partaient sur une distance plus longue et d’autres  choisissaient un 60 km. Pour tous cependant le même mot d’ordre : « à midi, rendez-vous  au restaurant  l’orée du bois  à Ver sur Launette ». Les amis qui ne roulent pas actuellement étaient là pour profiter de l’événement ainsi qu’un sympathisant, rencontré au hasard d’un rallye. C’est alors que 23 Cyclos Mitryens  ont rencontré 50 cyclos anglais qui reliaient Londres à Paris. Au final : un joyeux tintamarre ! Patrick  échange en espagnol, en italien et même en allemand, le serveur s’adresse à nous en anglais et nous essayons de présenter Robert en mélangeant français et anglais. Bon, on a dû se comprendre car notre héros est applaudi…

Après le repas, nous bouclons les 30 km qui nous séparent de Mitry-Mory. Certains disent qu’il flotte dans l’air comme un parfum de Valençay…il suffit pour ça d’un peu d’imagination.

 

 Cliquer ici pour le reportage photos

Cliquer ici pour le reportage vidéos


RANDONNEE CLUB 2017

A Valençay du 25 au 28 mai

Article du 04 juin paru dans "LA NOUVELLE REPUBLIQUE"

A vélo à plus de 105 ans

Dans la cour du Musée de l'équipement, Robert Marchand, 105 ans, au centre avec une casquette. Il est entouré de ses amis du club des Cyclos mitryens.

Des membres du club Les Cyclos mitryens, de Mitry-Mory (Seine-et-Marne), sont en randonnée dans la région berrichonne, pour un week-end organisé. Ils sont en groupe à sillonner les routes en effectuant des circuits à thème avec visites de châteaux ou musées. Cela n'a rien d'exceptionnel en soi mais au sein de ce club, et présent avec eux au Musée de l'équipement de La Chesnaye, figure le champion Robert Marchand qui, à plus de 105 ans, fait toujours du vélo. « Je fais toujours de la gymnastique, tous les matins, pour avoir la forme », confie-t-il. Robert Marchand détient le record de l'heure sur piste des plus de cent ans et est toujours invaincu. Pour les cyclotouristes, ces sorties sont des moments de partage et de convivialité. Ils aiment se retrouver pour pratiquer leur sport favori et apprécient ces week-ends de découverte qu'ils organisent régulièrement.

 

 


Karim

14 ans et première victoire cycliste

 On en parle dans la presse : cliquer ici

 

 


Dimanche 2 avril

Les trente ans du club de Bourbon l’Archambault dans l’Allier

 

Robert avait trois ans quand il est arrivé à Bourbon l’Archambault et il ne se doutait pas…que 102 ans plus tard, il  y reviendrait pour  fêter les trente ans du club de cyclotourisme et dédicacer le livre qui évoque sa vie et ses records sportifs.

Bien sûr, il était accompagné d’un petit groupe « Cyclos Mitryens » et ce fut l’événement du week-end. Accueil chaleureux de la part de Gaby Bertin, président du club et de ses licenciés,  d’Andréa et Jean-Pierre qui ne manquent pas une occasion de nous faire goûter les spécialités locales, et de tous les sympathisants. Pour certains, une petite sortie vélo d’une cinquantaine de kilomètres. L’occasion d’apprécier la campagne bourbonnaise et ses dénivelés… Place ensuite à la fête, aux discours, au repas et au gâteau d’anniversaire. Impossible de partir sans laisser un cadeau : ce sera le bidon aux couleurs du club et qui rappelle qu’en 2017 nous avons fêté notre 10e organisation.

Robert veut retourner à la ferme de son enfance et les souvenirs remontent à sa mémoire : là, on cueillait les fraises…là, attention, il y avait les couleuvres qui venaient boire le lait…              

  le lait… la soupe au lait…les troupeaux à garder... l’école si loin…

Une dernière soirée chaleureuse, une nuit réparatrice et nous repartons. Robert semble avoir rajeuni.

 

 Cliquer pour les photos



Dix ans déjà  que les Cyclos Mitryens  répondent à l’appel du large et embarquent  pour leur grand voyage annuel,  sans les vélos. Ils se sont mis tous ensemble  pour  l’imaginer,  le préparer  et  le mener à bien. Des craintes, ils en ont eu : la route choisie pourrait être refusée, une mauvaise météo pourrait les faire chavirer, les vivres pourraient venir à manquer …

 Mais… solide et  expérimenté, l’équipage surfe sur les vagues, évite les récifs et file vers l’objectif final : la réussite de la manifestation.

 

Pari tenu : au final, 316 passagers  accueillis et menés à bon port !

Ils sont venus des Vosges, du Rhône, du Nord aussi…

A l’embarquement : 50 féminines,  14 jeunes de moins de 18 ans et pour la deuxième année consécutive,  les éducateurs et les jeunes de l’association « un exploit pour Lila » de Claye-Souilly.

Nous accostons à Mitry-Mory. Les participants  mis à l’honneur reçoivent une coupe et chacun repart avec un lot anniversaire : le bidon aux couleurs du club. Quelques heureux gagnants recevront  des cadeaux : un bon de 250 €  à valoir sur un séjour  vacances ou des  baptêmes de l’air. La remise des récompenses a lieu en présence de Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory, Marianne Margaté conseillère départementale, José Vallécillo et Bernard Leroy pour l’USJM.

 L’école Couperin est vite transformée en une ruche bourdonnante. Au centre de la ruche, non pas une reine mais le « roi Robert » qui est venu à vélo avec, dans son bidon, de l’eau et du miel.

 Il pose sur les photos avec les plus jeunes, dédicace ses livres et échange, visiblement ravi de ce moment privilégié au sein du club. Il avait dit « ce sera une belle fête » !

Nous levons nos verres à cette nouvelle aventure.

Dans le lointain, la sirène d’un bateau qui s’éloigne…

 

 

 

 


 

 Jeudi  12 janvier 2017… En route vers L’Elysée

 

C’est aujourd’hui à 15 heures  que Robert, accompagné par le président du club, a été reçu par le Président de la République. A cette occasion, notre vedette  a remis  à François Hollande un maillot rouge et noir des « Cyclos Mitryens ».

L’entretien a duré une quarantaine de minutes, dans le bureau du président. Simplicité et écoute étaient au rendez-vous.

Il a impressionné par ses qualités physiques , intellectuelles, sa vivacité, son dynamisme et l’exemple qu’il donne à tous. Il a été questionné sur son parcours, son mode de vie, a évoqué les congés payés…

Des membres de l’ambassade américaine sont même venus le saluer.

Le ton étant chaleureux, François Hollande a fait remarquer que sur les 17 présidents qui ont croisé la longue route de Robert, lui seul avait eu ce  grand  privilège :   rencontrer Robert Marchand !

 

Des photos viennent fixer ce grand événement.

Cliquer pour les photos


Mercredi 4 janvier 2017 : 16 heures

Les supporters sont nombreux et l’émotion forte.

 

Ils sont venus d’Ardèche, de Bretagne, du Bourbonnais, des hauts de France…et bien sûr de Mitry-Mory, en car ou en voiture pour assister à cet événement exceptionnel et encourager  la vedette, assaillie par les médias.

Robert roule une heure  sous les flashs  d’appareils photos .Dans les tribunes à la fois inquiètes, émues,  admiratives et bruyantes,  les interviews se succèdent…Pendant ce temps, seul au monde,  un peu irréel et très concentré,  notre cyclo augmente   régulièrement  sa vitesse au fil des tours. Lorsque le chronomètre s’arrête, marquant 22,54 km , le vélodrome croule sous les applaudissements.

Robert détient le record mondial de l’heure sur piste dans la catégorie des plus de 105 ans.

 

 


Le 26 novembre 2016

Robert a 105 ans  

  Les amis du club sont  fiers d’honorer le rendez-vous.

 

A 10 heures, le peloton emmené par la vedette du jour s’élance sur les routes Seine et Marnaises pour une petite balade. Après une halte à mi-parcours pour  boire un vin chaud  réconfortant, les cyclos  amorcent le retour sur Mitry-Mory où une maison de quartier les accueille. Alain Gautheron, président du club fait un court discours car, selon Robert : « les discours les plus courts sont les meilleurs ».Les conversations vont bon train autour d’un buffet et  du traditionnel  gâteau d’anniversaire.  Entouré de tous ses amis, Robert prend alors une grande respiration  et  souffle les bougies, des projets plein la tête.

 

 En effet, il  n’a pas fini de nous étonner : il envisage de rouler une heure le 4 janvier 2017 à 16 heures sur la piste du vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines pour établir le record de l’heure sur piste des plus de 105 ans…